Lettre de Laure Jubran-Cadoux à la RTS

 

 

Une lectrice réagit par lettre ouverte à l’annonce de la décision de la RTS (Radio télévision suisse) de supprimer en 2017 ses émissions religieuses : « Faut pas croire », « Hautes fréquences » et « À vue d’esprit ».

 

 

Chère RTS,

Je t’écris de mon bout du monde (Nazareth, Israël) pour te parler de ta décision de supprimer les émissions religieuses de tes programmes. Vu depuis mon petit coin de la terre, cela me semble être une aberration.

 
Tu vois, je vis dans un pays où la liberté de la presse est étrange. Chaque langue a sa propre manière de parler des autres : les Juifs parlent en hébreu et ont leur vision des Arabes, et les Arabes ont leurs médias et parlent à leur manière des Juifs. Comme la plupart des gens ne parlent pas la langue de l’autre, nous continuons à vivre les uns à côté des autres sans vraiment se comprendre plus. Mais toi, tu rassembles DANS LA MEME LANGUE, des émissions de fond qui proposent de parler des sensibilités religieuses présentes dans la société et tu veux supprimer ces programmes ???

 

La RTS a annoncé le 17.11.2015 sa décision de supprimer l’ensemble de ses émissions religieuses en 2017.

 
Tu ne te rends donc pas compte de l’aberration de cette décision ? Dans un monde où les gens s’éloignent de plus en plus du religieux, ou pire, se laissent entrainer à caricaturer l’autre, tu veux supprimer des émissions qui ouvrent aux autres et au dialogue à un niveau qui est rarement abordé aujourd’hui.

 
Et ne me parle pas de taux d’écoute… Tu n’imagines même pas combien ces émissions sont importantes même au bout du monde ! J’ai eu l’occasion de parler plusieurs fois avec les journalistes des émissions religieuses et de leur passer des contacts, ou de leur parler de l’un ou l’autre sujet de société lié au religieux dans notre région du monde. Nous sommes reconnaissant que des européens s’intéressent à nous dans notre diversité religieuse ! Et en septembre passé, nous avons été extrêmement reconnaissants que tes programmes parlent des écoles chrétiennes de Nazareth qui étaient alors en grève*.

 
Le travail de l’équipe des programmes religieux (ndlr. de la RTS) ne concerne pas seulement la Suisse, mais tous les citoyens du monde. Alors lorsque tu les laisses tomber eux, tu nous laisse aussi tomber nous, les auditeurs suisses et étrangers qui comptent sur eux. Et c’est sûr que les gens de Nazareth ne sont pas comptés dans ton audimat…

 
Je te demande donc pour la santé de la Suisse mais également pour le reste des gens qui vous écoutent dans le monde de revenir sur ta décision

 
Avec mes meilleures salutations de Nazareth,

Laure Jubran-Cadoux

 
* « Israël étouffe ses écoles chrétiennes», Hautes frequences – RTS.ch, émission du 13.09.2015.

 

Comité de soutien
Un comité de soutien composé de politiques, de sociologues, d’artistes et d’écrivains a lancé une pétition en ligne pour demander à la direction de la RTS de renoncer à la suppression des magazines religieux diffusés sur les chaînes radio et TV du service public suisse romand.

En à peine 10 jours :
- la page Facebook « Je soutiens la RTSreligion » affiche plus de 2’600 fans.

- 10’000 signatures pour la pétition qui dénonce l’amputation de 40 % du budget de RTSreligion. Lien vers la pétition en ligne « soutenons RTSreligion ».